Les coeurs fêlés

Image

Les coeurs fêlés de Gayle Forman

(Editions France Loisirs – 262 pages)

Synopsis :

 » N’avez-vous jamais fait ce rêve étrange et glaçant : celui où vous savez pertinemment que vous n’êtes pas folle mais où personne autour de vous ne semble du même avis ?

Pour Brit, du haut de ses seize ans, ce cauchemar devient réel quand son père la conduit de force à Red Rock, un centre de redressement qui prétend mater les enfants rebelles. Brit doit y suivre une thérapie pour guérir des maux qui n’existent que dans la tête de son père.
Dans cet enfer d¹humiliations et de brimades, Brit se raccroche à des amies qui vont l’empêcher de sombrer dans la folie. Des amies qui vont l’aider à survivre. Ensemble elles vont se redresser. Ensemble elles vont résister.
Les Coeurs fêlés est un formidable roman d¹amitié, cette amitié qui seule permet de tout supporter, de tout affronter et surtout de tenter l’impossible : devenir soi-même.  »

Mon avis :

Ce livre est un immense coup de coeur. Je n’en ai pas beaucoup qui deviennent des coups de coeurs mais celui-ci m’a comblée. Je l’ai dévoré, car j’avais du mal à le lâcher.

Commençons par l’histoire : nous nous retrouvons plongé dans un centre de redressement pour mineur américain Red Rock. Brit va y être envoyées à cause de sa belle-mère. Elle va s’y faire des amies et vont se soutenir mutuellement contre les attaques, humiliations des adultes du centre et des autres élèves.

Brit, c’est la jeune que la société perçoit comme rebelle car elle a des tatouages,des piercings et des cheveux teints en noir et rouge. Sa belle-mère ne la supportant plus, elle va se débrouiller pour que le père de la jeune fille l’emmène de ce centre en prétextant qu’elle est « folle » comme sa mère.

Les adolescentes avec qui elle va se nouer d’amitié sont eux aussi perçue comme « anormales » et donc le centre de redressement est censé les faire rentrer dans un « moule ». Les adultes du centre (psychologue, directeur….) organisent des thérapies de groupe dont le but est l’humiliation totale pour soigner leur « maux ». Leurs méthodes sont inhumaines et ne sont là que pour en faire moutons qui ressortiront du centre tels de petits anges qui seront bien adaptés à la société.

On en apprend beaucoup sur Brit, sa mère, sa famille, sa façon d’analyser les choses. Elle est touchante dans ses échanges de lettres avec son père et Jed, le beau guitariste de son groupe de rock. Ses amies sont également attachantes de part leur comportement et leur façon d’agir.

Beaucoup de parents ont laissé leurs enfants au centre Red Rock car ils les pensaient fous ou hors-norme, d’autres ont totalement délégué leur éducation au centre, car ils ne voulaient pas s’en occuper puisqu’il étaient un peu trop caractériels. Dans ce livre, on y voient des parents qui n’ont pas laissé leurs enfants pour de bons choix.

Ce livre est, certes, destiné à un public adolescent, mais je pense que le style de l’auteur et les problématiques évoquées permettent une lecture par les adultes également.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai absolument craqué pour ce livre aussi bien pour l’histoire, les personnages, les thèmes évoqués, mais aussi pour le style de l’auteur que je découvre pour la première fois.

Je vous le recommande vivement 😉

Note : 20/20

Publicités

Une réflexion sur “Les coeurs fêlés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s