Mes amies, mes amours, mais encore ?

couv16140656

Mes amies, mes amours, mais encore ? de Agathe Hochberg

(Pocket – 215 pages)

Synopsis :

 » Dur, dur de supporter un homme passé les premiers mois et les premiers émois ! Et aux remarques en tout genre, s’ajoutent bien entendu les petites manies horripilantes, les fautes de goût navrantes, l’égoïsme permanent… Confrontées chacune à de remarquables – quoique différents – spécimens de veulerie masculine, Jeanne, Violette et Natacha, trois amies d’enfance, doivent bien reconnaître qu’à trente-cinq ans les choses ne se passent pas exactement comme dans leurs rêves. Mais contre mauvaise fortune cœur vaillant et, avec énergie et détermination, ces trois-là sont bien décidées à botter le derrière à leur destin… et à leurs hommes ! « 

Mon avis :

C’est le deuxième livre que je lis d’Agathe Hochberg. Le premier était nos (pires) meilleures vacances ne m’avait pas convaincu, mais j’aime bien un autre avis sur un autre livre donc j’ai tenté celui-ci.

Il est classé dans la catégorie chick-lit mais, pour moi, il n’en fait pas partie. J’adore le genre chick-lit, ça me détend et me fais beaucoup rire. Dans ce livre je n’ai pas ri mais ce n’est pas, pour autant, que je ne l’ai pas aimé. J’ai passé un bon moment, l’auteur y traite de sujets sérieux et qui peuvent concerner tout le monde au cours d’une vie.

Tout d’abord, du côté des personnages, il y a Jeanne, qui est attachante, mère de 3 enfants et mariée : elle se sent inutile, banale, qui a tout pour être heureuse mais qui ne l’est pas. Puis, il y a Natacha et Philippe, qui n’arrivent pas à avoir d’enfant. Et pour finir, nous faisons la connaissance de Violette qui a une enfance difficile et qui s’efface dans son métier pour que se soit son époux qui soit reconnu.

Chacune va faire part de son ressenti sur les différents sujets qui les préoccupent avec un peu d’émotion et de sincérité. Les principaux sujets évoqués sont la non-reconnaissance de leur époux, le désir d’enfant et l’impossibilité d’en avoir, le besoin de prendre sa vie en main. L’histoire touche aux relations et à la psychologie du couple qui doivent faire face chacun à leur problème.

Au final, j’ai passé un bon moment même si je m’attendais, à la base, au genre chick-lit. J’ai trouvé le style d’écriture d’Agathe Hochberg meilleur que pour le premier roman que j’avais lu. Je pense, donc, retenter l’expérience avec l’un de ses autres romans. Si vous vous attendez à un roman drôle, je pense que vous serez déçu.

Note : 15/20

Publicités

2 réflexions sur “Mes amies, mes amours, mais encore ?

  1. C’est un nom de livre que j’avais remarqué à la librairie, mais sans jamais vraiment y faire attention. Si je le déniche quelque part, au moins je saurais à quoi m’attendre!!:)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s