La mort est une femme comme les autres

couv43884438

La mort est une femme comme les autres de Marie Pavlenko

( Pygmalion – 193 pages)

Synopsis :

« Imaginez un monde où personne ne s’éteint.
Imaginez un service de soins palliatifs où personne ne succombe.
Imaginez un univers où la mort en a ras la faux et fait un burn out.
Emm n’en peut plus. Un matin, elle s’arrête et s’assoit. Ses bras sont de plomb, elle pèse une tonne, elle ne peut plus se lever.
En se laissant aller à son spleen, elle rencontre Suzie, une jeune femme dont la gentillesse va l’émouvoir. Commence alors un périple extraordinaire au cours duquel Emm va découvrir la richesse de la nature humaine. »

Mon avis : 

Je remercie ma petite soeur qui m’a prêté cette merveille et qui m’a permise de l’accompagner l’année dernière pour rencontrer Marie Pavlenko qui avait présenté son livre à plusieurs lecteurs.

Ce livre est très bien écrit : il y a de l’humour, du cynisme, des sentiments et c’est un livre qui fait réfléchir. Suite à la lecture de ce livre, nous ne pouvons pas rester indifférent sur la vie et les relations humaines.

J’ai adoré Emm qui est La Mort, la Grande Faucheuse. Elle est en burn out et a décidé de ne plus tuer personne. La Faux a un humour décapant au 10ème dégré et beaucoup de cynisme. J’ai beaucoup rigolé à chacune de ses interventions. La relation entre Emm et Suzie est vraiment touchante. Nous pouvons y voir les bienfaits des relations humaines.

L’être humain n’est pas épargné dans ce livre et il y a beaucoup de vrai dans la vision de l’auteur. Plus personne ne meurt et immédiatement l’Homme imagine le pire : un virus ? une manigance du gouvernement ? Il ne pense qu’à lui, il est prêt à faire passe ses intérêts avant l’intérêt général.

L’être humain se plaint beaucoup, ne profite pas assez des bons moments. Dans notre société actuelle, ce livre est très représentatif. L’auteur prend beaucoup d’exemple comme Emm sous la douche qui profite du bien-être de ces quelques minutes, ou le simple fait de marcher nu-pied ou de prendre du plaisir lorsque l’on mange. La vie passe déjà trop vite et notre vie professionnelle prend beaucoup de temps sur notre vie personnelle et le temps consacré au proche. Il faut vivre l’instant présent et profiter de chaque instant avec les personnes que l’on aime.

Vous l’aurez compris ce livre est un coup de coeur pour moi. Je vous le conseille vivement.

 

Coup de ❤ ❤ ❤

Publicités

Une réflexion sur “La mort est une femme comme les autres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s