L’histoire de la Bête

couv60135197

L’histoire de la bête de Serena Valentino

( Hachette – 192 pages)

 

Synopsis :

« C’est une histoire vieille comme le monde : celle d’un prince cruel transformé en Bête. Et celle d’une belle jeune fille qui surgit dans sa vie. Le monstre est métamorphosé par la compassion de la jeune fille et l’amour qu’il ressent pour elle. Puis ils se marient et ont beaucoup d’enfants.

Mais comme pour chaque histoire, il y a plusieurs versions. Qu’importe ce que l’on a pu dire ou écrire, une seule question demeure : qu’est-ce qui a changé le prince en la Bête que l’on connaît ?

Voici l’une de ces histoires. Une histoire de bêtes, et, bien sûr, de belles. »

Mon avis :

Serena Valentino s’est lancé dans une série de livres sur les méchants de Disney. Elle revient sur leur vie avant les dessins animés que l’on connait. J’avais eu un coup de coeur pour le premier qu’elle avait écrit sur la Méchante Reine de Blanche-Neige.

Ce roman sur la bête débute sur l’arrivée de Belle au château et son refus de venir dîner avec la Bête puisque c’est « un monstre ». Ce mot ravive les souvenirs de la Bête et nous voilà plongé dans le passé de ce prince avant la malédiction.

Le prince est un personnage détestable qui mérite clairement sa malédiction. Il est odieux, superficiel et sans grand intérêt. Contrairement à La méchante Reine pour qui j’avais eu de la compassion et mieux compris son comportement avec Blanche-Neige, je n’ai rien ressenti de telle pour le prince. Rien n’excuse son comportement.

Il base sa vie sur l’apparence et la superficialité. Il veut une belle femme, qui ne parle pas, ne donne pas son avis et surtout qui vient d’une famille riche.

Il était amoureux de Circé mais il a fini pas découvert qu’elle n’était pas issue d’une riche famille. Son comportement face à elle est tout simplement ignoble, il ressent du dégout pour la femme qui aimait encore 5 minutes avant. Elle se venge et lui lance la malédiction que nous connaissons.

Le roman se poursuit sur l’installation de la malédiction. Les derniers chapitres se passent de nouveau dans le présent avec l’arrivée de Gaston au château de la Bête et nous redécouvrons la fin que nous connaissons.

Le fil conducteur des deux premiers livres de Serena Valentino sur les Méchants est la présence des 3 soeurs sorcières que nous avions déjà rencontré dans le livre sur la Méchante Reine. Elles sont responsables de ce qui arrivent aux méchants de l’univers Disney. Elle joue un rôle dans la malédiction de la Bête.

Ce livre sur la Bête est intéressant et nous permet de découvrir le vrai côté du Prince avant sa rencontre avec Belle. Le style de Serena Valentino est toujours aussi agréable à lire et le roman se lit très rapidement. C’est quasiment un coup de coeur mais je ne mettrais pas la note maximale à cause du Prince qui est le personnage le plus détestable au monde !

 

Note : 19/20

 

Mon avis sur Miroir, Miroir de Serena Valentino

Publicités

4 réflexions sur “L’histoire de la Bête

  1. Ah mais j’avais déjà vu passer ces romans sur les méchants, mais je ne me suis arrêtée dessus, pensant que ce n’était que l’histoire que nous connaissons tous, racontée du point de vu d’un autre personnage que le gentil. Je suis hyper fan des réécritures de contes (et aussi de la série OUAT), je pense donc que je ne vais pas passer plus longtemps à côté de cette série de livres. En plus, ta chronique donne vraiment envie!
    Victoire

    • Je te les conseille vraiment, ça nous donne vraiment une autre histoire que celle que nous connaissons qui est parfois bien surprenante.

      PS: j’adore OUAT aussi 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s