The Pink Tea Time Club

couv13498122

The Pink Tea Time Club de Cécile Guillot

(Editions du Chat Noir – 120 pages)

 

Synopsis :

« Lottie est une jeune Londonienne bien sous tous rapports, même si elle préfère s’informer des dernières modes plutôt que d’apprendre les convenances d’une future femme à marier.
Cependant, lorsque des engeances monstrueuses sorties tout droit d’une dimension parallèle s’attaquent à elle au cours d’une promenade, la lady saute sur l’occasion de chambouler son quotidien.
Mise au parfum par Mr Rabbit, un jeune horloger garant de la fermeture de ces portails, Lottie décide de partir à l’aventure. Dans son empressement passionné, elle embrigade sa sœur et sa meilleure amie avec lesquelles elle forme désormais le Pink Tea Time Club. Un groupe de lecture, en apparences, où l’on parle monstres, créatures fantastiques, royaumes féériques et autres mondes. Pour la soif de découverte, pour sauver Londres mais surtout, pour passer le temps.
En toute bienséance, cela va de soi… »

Mon avis : 

Cécile Guillot a de nouveau réussi à me transporter dans son univers. Ce livre est à la fois girly avec une pointe de fantastique et de fantasy.

Lottie et la petite bande du Pink Tea Time Club vont nous entraîner dans leur aventure afin de sauver le monde de la menace d’un mage noir. Il vont se rendre en Terres Oniriques, sur l’Ile de Pan dans un premier temps.

Dans ce livre, l’auteur fait référence à divers personnages ou oeuvres que nous connaissons tels que Oscar Wilde, Dorian Gray, Jack L’éventreur. Elle se sert de ce que l’on connaît pour l’intégrer à des faits fantastiques. Par exemple, Mr Rabbit, l’horloger nous fait penser au lapin blanc d’Alice et il va combattre Jack l’éventreur qui serait en fait un mage noir.

Lottie accompagné de sa soeur, son amie et Mr Rabbit vont se rendre dans les Hautes-Terres qui est le repères de toutes les affreuses créatures pour combattre le mage noir et empêcher la fin de notre civilisation.

La magie, l’imagination ont une grande place dans ce livre. Une phrase m’a particulièrement marqué dans ce roman : « Avec le progrès de la science et la révolution industrielle, vos croyances ont périclité, le merveilleux n’est plus qu’une affaire d’enfants ou de femme, des fadaises qu’on réserve aux simples d’esprit ». C’est malheureusement bien vrai. A notre époque, parler de magie ou de fantasy lorsque l’on est adulte n’est pas évident. Essayer avec vos collégues ou avec votre famille, ils vont simplement vous prendre pour une grande enfant, un peu comme Peter Pan qui ne veut pas grandir.  A une époque, on croyait au fées, aux sorcières et autres créatures de fantasy puis le monde a évolué et toutes ses croyances ont disparu. Je trouve qu’il est important de conserver une part de magie même lorsque l’on est adulte.

Un petit mot sur la couverture du livre qui a été réalisé par Anna Marine. Elle est tout simplement sublime. Lottie y est parfaitement représentée avec Rosie, le petit poulpe rose dessus :). Cette illustratrice a également fait les couvertures de la trilogie Fille d’Hécate de Cécile Guillot. Ce sera ma prochaine lecture concernant cet auteur.

Je vous conseille ce roman qui permet à notre esprit de vagabonder au fil de l’histoire racontée par Cécile Guillot et de laisser libre cours à notre imagination. C’est un livre très frais, girly et fantasy. Les romans de Cécile Guillot sont décidément un vrai bonheur pour moi.

 

Note : 16/20

 

Mon avis sur Les Tribulations d’une gothique amoureuse de Cécile Guillot

Mon avis sur avis sur Tragic Circus de Cécile Guillot et Mathieu Guibé

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “The Pink Tea Time Club

  1. Cet auteur me tente beaucoup !!! Et tu as tellement raison à propos de cet imaginaire qu’il est si difficile de cultiver et parfois d’assumer une fois adulte !!! On est devenu des machines à consommer, à travailler… plutôt qu’à rêver. Mais, heureusement, les livraddicts font de la résistance 😉

  2. Je ne crois pas avoir déjà lu un livre de fantasy girly. D’habitude je me tourne vers ceux où les héroïnes badass ont un côté un peu garçon manqué. Du coup, ce roman m’intrigue pas mal ^^ D’autant plus que c’est rare de trouver un trio de filles (d’habitude c’est un trio de garçons ou deux garçons+1 fille) dans les romans ! Je vais le noter dans ma WL!
    Merci pour la découverte,
    Victoire

    • J’adore les héroïnes Badass aussi ^^( genre Octavia dans la série The 100 😉 ) et c’est vrai qu’on est pas habitué à ce genre d’héroïne en robe de princesse et hyper girly mais c’est sympa à lire.

      Et je te conseille vraiment les livres de Cécile Guillot, ils sont géniaux !

      • En fait je connais pas du tout cette auteure, mais après une petite recherche je vois que ses romans ont de très bons avis sur internet et Tragic Circus m’intrigue particulièrement^^ Je vais m’y intéresser un peu plus dorénavant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s