Chronique de Zombieland, T2 : Alice et le miroir de maléfices

couv27867275

Chronique de Zombieland, T2 : Alice et le miroir des maléfices de Gena Showalter

(Mosaïc – 440 pages)

Synopsis : 

« Quel mal ronge donc Alice ? Depuis quelque temps, elle entend deux cœurs battre à l’intérieur d’elle, comme si une autre Alice se développait en elle. Pourtant, aucun de ses amis ne semble voir le changement. Ni entendre la voix qui chuchote à ses oreilles quand elle croise son reflet dans le miroir. Mais, un soir, le doute n’est plus permis : horrifiée, Alice ne se reconnaît plus dans la glace: un double maléfique vient de naître, doué d’une vie propre et prêt à faire voler le miroir en éclats pour prendre le contrôle… »

Mon avis :

J’ai eu du mal à mettre en place mes idées pour vous donner mon avis. J’ai beaucoup apprécié ma lecture mais il y a aussi des choses qui m’ont déplu voire agacé.

Commençons par le négatif. Très sincèrement, j’en ai marre de l’histoire entre Alice et Cole. C’est du « je t’aime, je te quitte mais je t’aime » alors on se quitte et on se remet ensemble tous au long du livre. C’est clairement lourd, ça dure pendant des kilomètres de pages. J’avais vraiment envie de sauter les pages pour passer à autre chose.

Et le pire, c’est que, se rajoute à leur amour compliqué, un autre gars Gavin avec qui Alice risque de fricoter d’après les visions qu’elle a eues avec Gavin :  » ouhhhh la vilaine ». Déjà avec Cole c’est compliqué, alors te complique pas la tâche ma grande !

Hormis, leur histoire d’amour agaçante, l’histoire avec les zombies continue à monter en puissance. Ils sont davantage présents dans ce deuxième tome et c’est un plaisir pour moi. Les Anti-rads aussi sont de retour pour le plus grand malheur de notre bande de jeunes.

L’histoire se complique pour Alice qui voit naître en elle un double maléfique. Et oui, elle développe en elle un côté zombie malgré le fait qu’elle soit humaine. Etrange ?!? mais je vous laisse le découvrir par vous-même.

La partie que j’ai le plus appréciée dans ce deuxième tome, c’est lorsqu’Alice, Reeve et Kat sont dans le repaire des Anti-rads. Je me suis un peu réconcilié avec Alice qui a montré un côté de sa personnalité que j’ai apprécié : son sens du sacrifice pour ses amies.

Ce tome reste un bon tome malgré la présence trop marquée, pour moi, de la romance Alice/Cole. Et je vais, donc, lire le tome 3 prochainement.

Note : 16/20

– Mon avis sur Chronique de zombieland, T1 : Alice au pays des zombies

Bilan mai 2017 et prévisions juin 2017

Hello,

J’espère que vous allez bien et que vous profitez du soleil 🙂

On se retrouve pour le bilan du mois mai : premier mois depuis le début de l’année 2017 ou j’ai pu me poser pour lire et cela fait un bien fou.

Bilan avril 2017 :

J’ai commencé par lire le livre La méthode anti-migraine du Dr Elizabeth Leroux : je pensais que cela pourra aider la grande migraineuse que je suis. Au final pas de miracle pour arrêter les douleurs mais bon, j’ai eu au moins le sentiment que j’étais enfin comprise de quelqu’un. Ensuite, j’ai lu Tragic Circus de Cécile Guillot et Mathieu Guibé, c’était une superbe lecture. Puis, j’ai lu Merveilles et Légendes de Merlin L’enchanteur de Xavier Husson. Et j’ai terminé le mois de mai avec les Chroniques de Zombieland, tome 2 : Alice et le miroir des maléfices de Gena Showalter.

 

couv336903   couv54024110

couv4874151     couv27867275

Au total : 4 livres => 1013 pages lues

Prévisions juin 2017 :

– The Pink Tea Time Club de Cécile Guillot

– Les coeurs brisés, tome 1 d’Amélia Kahaney

– L’histoire de la Bête de Serena Valentino

Merveilles et Légendes de Merlin L’enchanteur

couv4874151

Merveilles et légendes de Merlin l’Enchanteur de Xavier Husson

(Au bords des Continents éditions – 165 pages)

Synopsis : 

« Dans ce nouvel opus des «Merveilles et Légendes», on découvre au travers de Merlin l’Enchanteur et des relations qui le lient aux lieux et aux autres personnages de la table ronde tous les épisodes clés de la geste arthurienne. La jeunesse d’Arthur, Brocéliande, les amours de Viviane, les falaises de Tintagel, Morgane la magicienne, le combat des dragons, … »

Mon avis :

Ce livre est le deuxième que je lis de Xavier Husson, j’avais déjà lu Merveilles et Légendes de Brocéliande. La légende de Merlin comme celle de la Table ronde me fascine et j’ai adoré cet ouvrage.

Le livre raconte l’histoire de Merlin de sa naissance à son « emprisonnement » par Viviane. L’auteur nous relate, d’abord, le plan du Diable contre les humains et la conception de Merlin. Et par la suite, nous apprenons ses talents et nous le voyons grandir, évoluer.

J’ai beaucoup aimé la partie sur Stonehenge. En effet, l’auteur nous transporte avec Merlin sur la plaine de Salisbury et la naissance de Pierre de Stonehenge. C’est une partie de la légende que je ne connaissais pas. J’ai trouvé l’arrivée des pierres et leur signification à Salisbury très poétique et touchant.

Xavier Husson nous embarque ensuite dans le célèbre amour que porte Uther à Ygerne de Tintagel. Je pensais connaître toutes les versions de cette histoire mais l’auteur a su me surprendre avec une information que je n’avais jamais envisagée (je vous laisse le découvrir dans le livre ^^).

J’ai été ravie de retrouver, également, le roi Arthur dans ce livre. L’auteur nous rappelle la légende autour d’Excalibur et l’arrivée d’Arthur au pouvoir.

Le conte se termine sur l’histoire d’amour entre Merlin et Viviane. Cette partie est courte, j’aurais aimé qu’elle soit davantage développée car leur histoire est belle et intense. C’est mon seul regret dans ce magnifique ouvrage.

Les multiples dessins de Xavier Husson sont très jolis et apportent un plus au livre : ils sont d’une précision époustouflante.

Je vous recommande de livre cet ouvrage que vous soyez ou non fan de ce type de légendes. La magie opère et cela ne peut pas faire de mal à notre époque.

 

Note : 19/20

Freaks’ Squeele, tome 4 : Succube Pizza

couv26094708

Freaks’ Squeele, tome 4 : Succube Pizza de Florent Maudoux

(Ankama éditions – 144 pages)

Synopsis : 

« Retrouvez Ombre, le loup-garou au grand coeur, Chance, la démonette facétieuse ou encore Xiong Mao, l’experte en castagne dans la course-poursuite la plus délirante et la plus longue jamais contée en occident ! Une nuit en enfer sur fond de hurlements bestiaux, de moteurs grondants et… du vrombissement d’un pédalo fou ! Chance va-t-elle retrouver sa terrible épée ? Vous le saurez en vous laissant glisser dans Succube Pizza, le quatrième épisode de Freaks’ Squeele »

Mon avis :

Ce quatrième tome est rythmé par l’action de la course-poursuite entre les élèves de la FEAH et ceux qui veulent kidnapper le directeur de leur école.

En effet, plusieurs groupes veulent la mort du directeur de la FEAH dont les lycantes et la mafia. La mort du directeur fermerait définitivement les portes de cette école et limiterait la concurrence dans les écoles de super-héros.

L’un des amis d’Ombre, Chance et Xiong-Mao est parti étudier à Saint-Ange et cela lui permet d’infiltrer l’école et d’informer ses amis de ce qui se prépare contre leur école.

Dans ce tome, nous retrouvons beaucoup de publicités dessinées par l’auteur. Celle-ci coupe l’action et casse le rythme de la BD : c’est un peu dommage.

Ce quatrième tome reste une merveille visuelle et toujours agréable à lire. Beaucoup de questions restent en suspens et nous avons envie de lire sur le tome suivant pour connaître les réponses.

Note : 17/20

Mon avis sur Freaks’ Squeele, T1 : Etrange université

Mon avis sur Freaks’ Squeele, T2 : Les chevaliers qui ne font plus « NI! »

Mon avis sur Freaks’ Squeele, T3 : Le tango de la mort

Tragic Circus

couv54024110

Tragic Circus de Cécile Guillot et Mathieu Guibé

(Editions du Chat Noir – 216 pages)

Synopsis : 

« Mesdames et Messieurs ! Jouvenceaux et jouvencelles ! Petits et grands ! Approchez, approchez ! Venez assister à un spectacle unique en son genre. Notre cirque vous ouvre ses portes et dévoile ses mystères. » À chaque prestation, les monstres de foire enchantent les spectateurs : l’enfant funambule, le dompteur de fauves et la charmeuse de serpents, clowns et jongleurs, sans oublier l’effroyable homme sans visage… Mais que se passe-t-il au cirque Andreani une fois le rideau retombé ? Quels sombres tourments agitent les âmes et enflamment les cœurs ? À moins qu’il n’y ait à l’œuvre une magie pernicieuse… Cela, Cătălina, la nouvelle diseuse de bonne aventure, va tenter de le découvrir, mais même les Tarots ne sauraient la prémunir contre l’indéfectible fatalité…

Mon avis : 

Avant de parler du livre, je vais vous parler de la couverture réalisée par Mina M. Elle est magnifique, la fille présente sur la couverture correspond à merveille à l’image qui je me suis faite de Cătălina. Le choix des couleurs représentent bien l’ambiance sombre du livre.

J’ai déjà lu un livre de Cécile Guillot (Les tribulations d’une gothique amoureuse) et j’avais adoré son style d’écriture. J’ai les deux premiers tomes de sa trilogie Fille d’Hécate que j’ai hâte de lire. Par contre, je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir la plume de Mathieu Guibé.

J’ai adoré cette lecture même si à certains moments je me suis senti assez mal à l’aise. En effet, il se passe des choses qui laissent à désirer dans le cirque Andreani. La place de la femme-enfant dans le cirque est insupportable à mes yeux.

Les deux auteurs ont su nous transporter dans deux univers différents qui vont finir par se rejoindre. D’un côté, nous suivons Cătălina qui va prendre place dans la troupe d’Andreani. Elle va découvrir l’envers du décor et les événements malsains qui s’y produisent. De l’autre côté, nous suivons Pierre et Hortense et la naissance de leur idylle. Leur amour et leur passion pour la musique apportent de la lumière et du bonheur dans ce livre et contraste avec la noirceur du cirque.

Le dosage en noirceur et l’espoir, l’amour est bien dosé dans ce roman. Dans ce livre, nous pouvons trouver la mise en parallèle de l’échec et de la réussite. Le personnel travaillant au cirque ont tous vécu un échec dans leur vie alors que Pierre et Hortense volent vers la gloire et la réussite dans leur domaine.

Chaque chapitre nous maintient en haleine et nous avons hâte de connaitre l’histoire de chacun. J’aurais aimé qu’il soit un peu plus long que l’on puisse connaître davantage chaque personne du cirque.

Je ne vais pas en dire davantage pour ne pas vous dévoiler la totalité de ce livre mais je peux vous dire que c’est une petite merveille. Nous sommes plongés dans l’obscurité de ce cirque mêlé à la poésie, l’amour et la musicalité de l’univers de Pierre et Hortense.

Je vous recommande grandement ce livre. Je vais me plonger dans les romans de Mathieu Guibé que je n’avais jamais lus jusqu’à présent et poursuivre la lecture des oeuvres de Cécile Guillot ( que j’ai plaisir à rencontrer depuis 3 ans au Salon du Livre de Paris 🙂 )

Note : 18/20